NEWS

BANGKOK NITES impresses the critics

December 29, 2017

 

Katsuya Tomita & Toranosuke Aizawa, Tokyo, 02-2017

 

(en français plus bas)

 

In Le Monde, dated December 28th, Jacques Mandelbaum, one of the French film critics the most esteemed, lists BANGKOK NITES in the third position of his annual ranking. Katsuya Tomita's movie "fully belongs to the world around us," he writes. The film evokes "in his haunting journey between Thailand and Laos, the political alienation and dignity of past and present colonized people.” Liberation, on its side, places BANGKOK NITES in its top 20 of the year 2017: "In the glitzy slums of Bangkok brothels, the Japanese Katsuya Tomita also describes the whole world, its past as its future, in the thick of the hardness of the class, sex and race relations. But the thing is, it is a love story: it tells us that another end of the world is possible. "

***

BANGKOK NITES parmi

les coups de cœur 2017

Dans Le Monde daté du 28 décembre, Jacques Mandelbaum, l’un des critiques de cinéma français les plus considérés, classe BANGKOK NITES en troisième position de son classement annuel. Le film de Katsuya Tomita, écrit-il, « relève pleinement du monde qui nous entoure ». Il parle « dans son envoûtant voyage entre Thaïlande et Laos, de l’aliénation politique et de la dignité des colonisés d’hier et d’aujourd’hui. » Libération, de son côté place BANGKOK NITES dans son top 20 de l’année 2017 : « Dans les bas-fonds des bordels scintillants de Bangkok, le Japonais Katsuya Tomita décrit aussi le monde entier, son passé comme son futur, au cœur de la dureté des rapports de classes, de sexes et de races. Mais voilà, c’est un film d’amour : il nous dit qu’une autre fin du monde est possible. »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Latest news
Please reload

© 2016 Les Films de l'Étranger |  contact@lfetranger.fr | made by Le Studio Serendip | Tous droits réservés - All Rights Reserved